[Critique] Conviction S01 E01 : belles promesses ou racolage ?

0
Share Button

Pas démontée pour un sou après l’arrêt d’Agent Carter, la pétillante Hayley Atwell nous revient déjà dans Conviction, une série judiciaire qui ne devrait pas l’occuper longtemps à ce rythme…

De l’envie. On sent dans Conviction une envie de bien faire, de plaire à tout prix. Il suffit de voir le casting, composé de belles têtes du petit écran comme Eddie Cahill, Shawn Ashmore ou Emily Kinney. Le coupable à innocenter en cinq jours donne du rythme à l’épisode et Hayley Atwell campe un personnage intéressant (contrairement à Bull) à plus d’un titre, dans sa vie professionnelle que privée (il faut dire qu’elle cumule en terme de background).

Peu de résultats. Sauf qu’à essayer d’accrocher le spectateur par tous les moyens, Conviction finit par se perdre elle-même. La série propose beaucoup pour son pilote, propose trop. Les scènes se jouent à la seconde, l’intrigue, pourtant simpliste, finit par nous perdre face à une multitude d’explications pas forcément nécessaires, et les secrets de chacun finissent pas donner un goût de superficialité. Cela manque de subtilité, de naturel, de réflexion… Bref, on a la conviction de se faire racoler sévère sans en avoir pour notre argent.

Conviction fait partie des nouvelles séries de la rentrée.

(Visited 64 times, 1 visits today)

Avis

5 Trop belle pour être vraie ?
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Allan Blanvillain

L’homme à tout faire du site chargé de veiller à ce que l’info ne soit jamais trop longue et n’hésitant pas à priver les coupables de desserts. Car comme dirait Chuck Norris : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Réagissez !