[Critique] Born Under Saturn : Django Django sur orbite !

0
Share Button

« Nés sous le signe de Saturne » : un nom prédestiné pour Django Django, ce quatuor écossais au tempérament mélancolique, adepte des mélodies froides et psychédéliques. Un premier album réussi en 2012 et voilà la bande menée par le producteur/batteur David Mclean lancée sur orbite. Avec Born Under Saturn, ils confirment : plus rythmé mais moins dansant (oui oui), cet opus est une invitation à s’évader hors du temps et des frontières connues.

Omniprésence des harmonies (l’album tout entier), mélodies entêtantes, atmosphère planante, …. Django Django semble remplir le cahier des charges du parfait groupe psychédélique mid-60’s. A ceci près qu’aux influences marquées des Who, Beach Boys et autre Jefferson Airplane se greffent des parties plus édulcorées, plus pop, peuplant de manière harmonieuse l’univers acidulé du groupe.

S’il n’échappe pas à une certaine uniformité, Django Django innove de manière assez courageuse à grand coup d’effets sonores improbables sortant tout droit des 80’s (High Moon, Pause Repeat), de trouvailles rythmiques et mélodiques efficaces (Giant, Found You) empreignant le tout d’une ambiance venue d’ailleurs. I WANT TO BELIEVE !

Born Under Saturn de Django Django, sorti le 4 mai 2015.

(Visited 2 times, 1 visits today)

Avis

7 Enivrant
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Bronco

Si je suis chargé de la critique de galettes en tout genre, cinéma et musique forment les deux mamelles de ma culture. D'Abba à Zappa, d'Alien à Zoolander, tout y passe, rien (ou presque) ne trépasse.

Réagissez !