[Critique] Borgen (intégrale) : le House of Cards danois

0
Share Button

Imaginez House of Cards, transposé à la politique danoise et mené par une femme… C’est le principe de Borgen, produite entre 2010 et 2013. Cette série, peu connue, dévoile pourtant de véritables trouvailles.

Birgitte Nyborg, leader du parti centriste danois, se retrouve aux commandes de l’Etat en devenant premier ministre, dès le pilote du show. Toute une série de problématiques découle de ce point de départ, de l’immigration à la prostitution en passant par l’éducation. Chaque épisode apporte un point de vue, et révèle les coulisses du pouvoir.

En élargissant les scénarios au domaine du journalisme et de la communication, Borgen vise juste et captive son spectateur du début à la fin. En trois saisons, les créateurs de la série sont parvenus à créer tout un univers, étoffé par un jeu d’acteurs parfait et un générique du tonnerre.

A travers cette femme politique coincée entre bonne conduite et corruption, c’est également une image du féminisme qui est renvoyée. L’idée que les femmes peuvent aussi tenir de grands rôles dans la diplomatie nationale et internationale mais également dans les médias qui l’entourent. Une petite pépite à découvrir d’urgence.

Borgen est une série danoise diffusée en France sur Arte. Elle comporte trois saisons.

Article écrit par Marie Salammbô.

(Visited 17 times, 2 visits today)

Avis

9 Véritable pépite
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Réagissez !