[Critique Blu-Ray] Suite Française, 75 ans après

0
Share Button

NDLR: Retrouvez en bas de l’article le test technique et le test des bonus.

Suite Française apparaît, dans une production cinématographique standardisée jusqu’à la nausée, comme un courageux projet. Il s’agit de l’adaptation du roman éponyme d’Irène Némirovsky qui présente un village français soudainement occupé par les Allemands et met en lumière autant la frayeur nazie que la souffreteuse collaboration.

De cette œuvre narrée sur le vif (Némirovsky fut déportée en 42), Saul Dibb tire un long-métrage malin et professionnel, à défaut de la grande œuvre qui lui tendait les bras. L’esthétique soignée entretient une élégante distance avec le poids du sujet et le casting incarne sans fausse note sa partition, quand bien même le choix financier d’un parlé anglais rend confus la crédibilité du récit.

Peu subtil lorsqu’il s’agit de faire ressentir l’écart entre Français et Allemand, Dibb marque des points dans sa romance centrale. Celle-ci souffle un air romanesque qui, en dépit d’une partition musicale appuyée, tient pour beaucoup à l’alchimie de son duo central. Et puisqu’un budget conséquent a été utilisé avec parcimonie, on pourra se laisser conduire par cette Suite Française, un peu loin malgré tout du goût amer laissé par le roman originel.

Suite Française sort le 02 Septembre 2015 en Blu-Ray, DVD & VOD.

(Visited 18 times, 1 visits today)

Avis

8.0 Pas Mal

Edité par TF1 Vidéo, Suite Française se présente en blu-ray sous son meilleur jour. Si on ne réjouira pas de voir la guerre dans son apparat le plus propre, on saluera la tenue générale de cette édition en tout point exemplaire. Peu chargée en effets sonores mais forte en partitions orchestrales, la version originale assure le spectacle avec un bel équilibre. On tiquera en revanche sur le choix de l'anglais pour un film sur l'Occupation en territoire français, décision financière indispensable mais préjudiciable à l'intégrité du film.

On est en revanche surpris par la qualité des bonus, généreux en informations et pour la plupart conçus par l'éditeur lui-même. Le making-of intitulé "Dans les coulisses du film" s'avère le plus générique et vaut, comme d'habitude avec ce genre de production, pour la révélation du travail sur les costumes et les décors. Le module sur "l'avant-première mondiale" à l'UGC Normandie est dispensable, se contentant de retranscrire la présentation du film par l'équipe.

Les deux bonus vraiment intéressants de cette édition sont exclusifs à TF1 Vidéo. Le premier s'intéresse à la genèse du film en présence de Romain Brémond, producteur du film, et revient avec détails sur les conditions de tournage nécessaires à une production de cette ampleur. Le deuxième module est un entretien avec Olivier Philipponnat, biographe d'Irène Némirovsky. Celui-ci rappelle l'histoire de l'auteure et son rapport à l'Histoire avec un sens du détail foisonnant. Les passionnés seront ravis.

  • Film 6
  • Image 9
  • Son 9
  • Bonus 8
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Emyr Phœnix

Shooté au cinéma depuis son plus jeune âge, c’est avec une insatiable curiosité qu’il guette le prochain rubis filmique susceptible d’être révélé. Même si ça ressemble à une aiguille dans une botte de foin.

Réagissez !