[Critique Blu-Ray] Le Prodige de l’Histoire (pas du film)

0
Share Button

NDLR : Retrouvez le test technique et des bonus en bas de page.

Edward Zwick retrouve les terrains de la petite histoire qui rencontre la grande. Ici, il pose sa caméra de technicien roublard face à une version remaniée de Bobby Fischer, célèbre joueur d’échec de la Guerre Froide qui s’est laissé englué dans la paranoïa. Son combat aurait eu des enjeux internationaux dignes d’une Coupe du monde, si l’on croit la main lourde de Zwick.

Le metteur en scène use de tous les artifices usuels pour recréer une époque, quitte à frôler la platitude la plus totale. Son récit est tiraillé entre les enjeux du tournoi et la personnalité borderline de notre anti-héros, qui ne se rend pas compte de sa dangereuse prétention. Cet équilibre est maintenu avec une certaine aisance grâce à ses convaincants interprètes sans toutefois parvenir à prendre le pouls de l’Histoire.

La meilleure partie du film est finalement celle qui se joue en fin de parcours, lorsque les tenants mondiaux se font face à un duel mutique. Là, la maladresse de la mise en scène et l’aspect décousu de l’intrigue s’effacent au profit d’un face à face tragi-comique. Un petit exploit compte tenu de la pratique sportive dépeinte, qui ne fait pourtant pas du Prodige un grand film.

Le Prodige est disponible en Blu-Ray, DVD & VOD. Retrouvez un avis plus positif émis à l’occasion de la sortie salles du film.

(Visited 1 times, 1 visits today)

Avis

6.5 Pas mal

Pour son portage Blu-Ray, pas d'inquiétude, Metropolitan est aux manettes. Les titres récents du catalogue français se sont toujours montrés de bonne facture, ce que propose exactement Le Prodige : contrastes parfaitement gérés, compression au poil et rendu des couleurs fidèle à la sortie salles. Même constatation sur la piste VO en 5.1 DTS-HD Master Audio.

A l'inverse, les mauvaises habitudes de l'éditeur sur les bonus refont surface. Le Prodige n'est pas un blockbuster ni un film qui a rapporté les pépettes attendues, donc seul un module promotionnelle inintéressant fait surface. Dommage, il y avait tant à faire.

  • Film 6
  • Image 9
  • Son 9
  • Bonus 2
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Emyr Phœnix

Shooté au cinéma depuis son plus jeune âge, c’est avec une insatiable curiosité qu’il guette le prochain rubis filmique susceptible d’être révélé. Même si ça ressemble à une aiguille dans une botte de foin.

Réagissez !