[Critique Blu-Ray] High Rise ou l’effondrement de la civilisation

0
Share Button

Réputé inadaptable, le High Rise de J.G Ballard trouve dans ce pendant cinématographique un démenti à la hauteur.

Fascinant. Dans une tour à la hiérarchie sociale bien définie (sorte de Snowpiercer à la verticale) l’expérience sociétale grandeur nature qui s’y joue vire rapidement au cauchemar. Satire d’une société déséquilibrée mais surtout portrait effrayant et pessimiste de la nature humaine, ce huis-clos cauchemardesque à l’esprit seventies contemple ce qui semble être une évolution naturelle plus qu’un véritable point de non-retour. La tour, qui prend vie peu à peu jusqu’à devenir un personnage à part entière, se pose comme une métaphore de la destruction humaine.

Déroutant. Mais à trop plonger dans le chaos, le cinéaste prend le risque de s’y perdre, et nous avec, dans un enchevêtrement presque trop dense dans lequel il devient compliqué de saisir la portée de ce qui se joue. Sombrant dans sa dernière heure dans une surenchère presque asphyxiante High Rise se rattrape par un visuel, une mise en scène et un montage qui transcende le film, lui offrant un rendu stupéfiant.

La plongée dans cette dystopie rétro futuriste est viscérale, brutale et bordélique mais méchamment jubilatoire. Une expérience dont on ne ressort certainement pas indemne.

High Rise sort en DVD et Blu-Ray le 24 août 2016.

Retrouvez notre critique cinéma d’High Rise

(Visited 54 times, 1 visits today)

Avis

7.3 Effrayant

Si vous aviez raté High Rise lors de sa sortie ciné, il est temps de vous rattraper avec sa sortie en vidéo.
Rien à dire sur l'image, particulièrement nette et sans grain qui rend justice à l'énorme travail visuel fourni sur le film. Servie par un 5.1 pointu en VO et en VF, la galette permet de saisir le moindre petit son émis par cette gigantesque tour. Mention spéciale à cette reprise toute en nuances de SOS d'ABBA par The Portishead. Magistral !
Du côté des bonus on retrouve seulement deux petites featurettes présentant le travail d'adaptation de High Rise et une interview particulièrement intéressante de Laurent Aknin, historien et critique de cinéma, à propos de J. G. Ballard.

Une belle édition Blu-Ray que l'on aurait tout de même souhaité plus conséquente.

  • Film 8
  • Image 8
  • Son 8
  • Bonus 5
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Morgane

Petit koala accro aux sorties et aux découvertes culturelles (autant qu'aux feuilles d'eucalyptus et au chocolat). Malgré mon amour incontesté pour le sommeil (normal pour un koala) je reste toujours à l'affût du prochain événement à vous proposer.

Réagissez !