[Critique Blu-ray] Fear The Walking Dead S1 : guide se survie

0
Share Button

Après un début un peu mollasson, laissant supposer que Fear The Walking Dead n’atteindra jamais le niveau d’intérêt de la série mère, le show monte en puissance. Si on est encore loin du niveau de Rick et sa bande, il parvient au plus important : se forger sa propre identité.

Sorte de Guide se survie en territoire zombie de Max Brooks télévisuel, cette première saison se veut éducative : quoi faire si les morts reviennent à la vie et que manifestement tu as loupé toutes les œuvres du genre depuis des décennies. Prenant le parti pris du réalisme (enfin, tant que faire se peut) et l’angle familial, la série prend la direction inverse de The Walking Dead en cherchant à préserver l’humanité dans le chaos là où l’aîné penche pour la déshumanisation.

Le gros point noir du show reste pour le moment ses personnages dont certains ont des capacités de réflexion et réaction face à la situation proches du bulot quand d’autres manquent encore d’une réelle utilité au sein de cette famille recomposée.

Fear The Walking Dead Saison 1 sort le 29 mars 2016 en vidéo.

(Visited 9 times, 3 visits today)

Avis

6.8 Intéressant

Sans atteindre le travail réalisé sur les coffrets The Walking Dead, Fear The Walking Dead n'en n'est pas moins propre notamment sur la qualité du son et de l'image de ces galettes Blu-ray.

Là où l'écart se creuse vraiment, c'est sur les bonus, ici trop peu présents. Le fan de zombie devra se contenter de deux minuscules featurettes pour un total de 6 minutes. Le premier revenant sur le show en lui-même avec des interviews parsemés d'images, l'autre sur les personnages où l'on retrouve parfois des extraits aperçus lors de la première vidéo. Un peu léger tout cela.

  • La série 7
  • Image 9
  • Son 9
  • Bonus 2
  • Votre avis (4 Vote) 4.6
Partagez

À propos de l'auteur

Allan Blanvillain

L’homme à tout faire du site chargé de veiller à ce que l’info ne soit jamais trop longue et n’hésitant pas à priver les coupables de desserts. Car comme dirait Chuck Norris : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Réagissez !