[Critique Blu-Ray] Bone Tomahawk, Predator de l’Ouest

0
Share Button

Bone Tomahawk ambitionne d’être un western d’un autre genre. En apparence, tout est pour le moins normal : quatre figures de l’Ouest effectuent un périple afin de secourir la femme de l’un d’eux, enlevée par une tribu cannibale. Avec un budget modeste, S. Craig Zahler prend pourtant le pari de respecter le genre tout en le poussant dans de nouveaux et sombres territoires.

Pour cela, il dégraisse au maximum sa mise en scène de tout effet de manche parasite. La dramatisation n’a pas sa place ici, ce qui donne un cachet d’authenticité salvateur à l’univers. Peu avare en bavardages, Zahler se sert de ses dialogues pour nous faire aimer en douceur ses personnages. Avec un casting aussi impeccablement pensé, le résultat est pour le moins une réussite.

De ces multiples éléments, Zahler orchestre une tension sourde qui agrippe son spectateur dans un retournement final cauchemardesque. Il ouvre au sein d’un univers codifié les portes de l’Enfer et surprend, voir terrifie. Le seul bémol de l’ensemble réside dans une longueur qui manque de concision, retirant au projet de son côté percutant.

Bone Tomhawk est disponible en Blu-Ray, DVD & VOD.

(Visited 35 times, 2 visits today)

Avis

7.1 À découvrir

Mirifique : c’est le terme qui sied le mieux à la qualité du transfert de ce Blu-Ray signé M6 Vidéo. Les paysages rocheux du désert comme les roches volcaniques du cauchemar final présentent une définition jamais vacillante. Les aubes bleutées deviennent des peintures éphémères à contempler.

La partie sonore n’est pas en reste. Visionné en VO DTS-HD 5.1, le film fait sonner ses santiags grelottantes et ses chevaux ferrés avec une précision diabolique. Gare également aux inattendus coups de feu, qui risqueraient de réveiller votre voisin neurasthénique.

Pour les bonus, le temps est moins à la fête. L’équipe qui s’exprime au sein du making-of multiplie les autocongratulations sincères sans que l’on en apprenne plus, si ce n’est des lieux de tournage pour le moins surprenants. Reste la bande-annonce.

  • Film 7.5
  • Image 9
  • Son 9
  • Bonus 3
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Emyr Phœnix

Shooté au cinéma depuis son plus jeune âge, c’est avec une insatiable curiosité qu’il guette le prochain rubis filmique susceptible d’être révélé. Même si ça ressemble à une aiguille dans une botte de foin.

Réagissez !