[Critique] Black Sails S3 : Long John Silver

0
Share Button

Comment définir autrement la saison 3 de Black Sails que l’année où la série arrive à maturité. Tout au long de ces 10 épisodes – au lieu de 8 habituellement, preuve de la confiance de la chaîne – le show aura démontré non seulement l’augmentation de son budget effets-spéciaux, mais également le talent de ses scénaristes.

Fini le temps des paroles, place aux actes. L’action se veut davantage présente et les batailles navales occupe plus largement le devant de la scène, même si elles sont encore bien courtes. Qu’il s’agisse de l’arrivée de nouvelles têtes, telle celle de Barbe-Noire, ou la disparition de certaines que l’on ne vous spoilera pas, on sent qu’une voile noire a posé l’ancre à Nassau avec en filigrane la remise en question de la piraterie et ce qu’elle implique.

Mais celui qui tire véritablement son épingle du jeu cette saison se nomme John Silver et bientôt « Long ». Black Sails renoue avec ses racines de préquel à L’île au trésor et le personnage monte en puissance, à la rencontre de son destin romanesque. La route est encore longue avant d’y arriver et si le show continue ainsi, on n’est pas pressé.

(Visited 178 times, 9 visits today)

Avis

8 Sombre et mature
  • Votre avis (1 Vote) 1.9
Partagez

À propos de l'auteur

Allan Blanvillain

L’homme à tout faire du site chargé de veiller à ce que l’info ne soit jamais trop longue et n’hésitant pas à priver les coupables de desserts. Car comme dirait Chuck Norris : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Réagissez !