[Critique] Banshee S4 : l’art de franchir la ligne

0
Share Button

Banshee a fermé ses portes et avec elle,on a dit adieu à une série aux personnages forts et à l’action aussi gore que décomplexée. Un show à la dur que l’on aimait presque autant pour ses qualités que ses défauts et cette quatrième saison ne fait pas exception.

C’est désormais bien connu, à Banshee il n’y a jamais de méchants ou de gentils, juste des franchissements de lignes sous forme d’exutoires et à ce titre la scène au commissariat du dernier épisode est un très bon résumé de ce qu’a été la série. Cette ultime saison n’est donc pas tant un mea culpa qu’un simple règlement de comptes à O.K. Corral avec certes des moments épiques, mais surtout une rapidité quelque peu maladroite.

Comme pressé par le temps, le show n’apporte qu’un soin relative à son ultime saison avec une intrigue peu séduisante malgré un bon début et des personnages trop rapidement insérés ou à l’inverse rapidement écartés. Sans parler des flashbacks, nombreux, qui manquent souvent de nous faire perdre tout repaire temporel. Qu’importe, pour les bons moments qu’on y a passé, Banshee nous manquera.

(Visited 20 times, 3 visits today)

Avis

6,5 À ne pas prendre le temps...
  • Votre avis (4 Vote) 9.1
Partagez

À propos de l'auteur

Allan Blanvillain

L’homme à tout faire du site chargé de veiller à ce que l’info ne soit jamais trop longue et n’hésitant pas à priver les coupables de desserts. Car comme dirait Chuck Norris : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Réagissez !