[Critique] Applesauce, vous ne mangerez plus jamais chinois comme avant

0
Share Button

Ce film est un mélange de tout et de n’importe quoi – surtout n’importe quoi – mais quel plaisir à son visionnage ! Absurde, tragique, noir, macabre, comique (très comique), un soupçon de Woody Allen, de frères Coen et de comédie américaine à l’ancienne et on obtient la recette pour une sauce au goût inimitable.

Tout commence par un diner au restaurant avec deux couples New-yorkais sortis directement d’un film de Woody Allen. À partir de cet instant anodin, on est sur des montagnes russes, on trouve des pieds dans les machines à laver, des policiers accros aux cupcakes, tout le monde couche avec tout le monde et il y a un mystérieux personnage aux doigts coupés… Et une scène particulièrement culte avec un menu chinois pas si inoffensif, rappelant au passage Killer Joe de William Friedkin et la scène des nuggets de poulet.

Hélas le réalisateur, Onur Tukel, s’est fait subtiliser le prix du public du CEFF2015 par le très bon The Road Within. Espérons tout de même de voir ce long-métrage déjanté rapidement sur nos écrans, car il serait triste de passer à côté de cette comédie américaine de haute volée.

Applesauce a été diffusé en compétition lors du Champs-Élysées Film Festival 2015.

(Visited 3 times, 1 visits today)

Avis

8,5 Excellent !
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Nicolas Diolez

Rédacteur à la recherche de la moindre trace de génie sur pellicule et qui vit selon un axiome très précis : « un jour sans critiquer Michael Bay est un mauvais jour, mais un jour sans encenser Martin Scorsese en est un bien pire. »

Réagissez !