[Critique] A Love You very much

0
Share Button

Paul Lefèvre transforme son court-métrage en long et part sur les routes de France avec Antoine Gouy à la recherche de l’amour. A Love You n’est pas parfait, mais c’est peut-être justement là la plus grande qualité de ce road trip pas comme les autres.

Un voyage où le romantisme et le cynisme se confrontent, pour le meilleur et pour le rire. Car au-delà de ses visions parfois un peu crues des relations, A Love You vaut surtout pour son côté un peu flemmard de la chose. Sans réelle mise en scène et avec des failles dans l’écriture, le film en ressort grandit, car justement il ne donne pas la sensation d’en être un.

Entre les dialogues et les interactions entre les personnages, tout fait vrai, honnête, sans l’artifice de la caméra. Comme débarrassé du poids de la charge, A Love You se présente comme un délire de potes, sincère, dans lequel on peut plus facilement s’identifier. N’en déplaise aux aigris, le long-métrage est attachant, furieusement drolatique et surtout sans filtre. On en redemande !

A Love You sort le 24 juin 2015

(Visited 5 times, 1 visits today)

Avis

8 On en redemande
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Allan Blanvillain

L’homme à tout faire du site chargé de veiller à ce que l’info ne soit jamais trop longue et n’hésitant pas à priver les coupables de desserts. Car comme dirait Chuck Norris : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Réagissez !