[Critique] À la recherche de l’Ultra-Sex, drôle de porno!

0
Share Button

Loin de son titre putassier, À la recherche de l’Ultra-Sex est tiré de l’univers déjanté et décalé de Nicolas & Bruno. Cet inséparable duo nous aura régalé des heures durant avec leurs messages à caractère informatif, détournements de vidéos d’entreprise au look rétro et aux moustaches de cadre 70’s. Toujours pour Canal+, ils reprennent la formule et l’appliquent au vaste monde de la pornographie en un hilarant long-métrage d’une heure trente.

Fruit d’un travail colossal (2500 films visionnés sortis entre 1974 et 1995), ce message à caractère pornographique avance un postulat initial : le vol du précieux Ultra-Sex rend la planète Terre nymphomane, de l’employé de bureau au patineur en roller. Heureusement, de multiples personnages vont mener une enquête surréaliste où les digressions, nombreuses, sont toujours au service du mantra de Nicolas & Bruno : détourner une époque.

A ce jeu-là, le duo agit en expert et parvient sur toute la durée d’un récit énergique à capter l’attention. Les limites inhérentes à un tel exercice se ressentent inexorablement et on sature parfois d’un trop plein de torses poilus et de science-fiction ringarde. Un bien léger défaut pour un film dont on retient quelques extraits mémorables (on vous souhaite bonne chance pour oublier l’image d’un très singulier Cyrano de Bergerac).

A la recherche de l’Ultra-Sex a été diffusé pour les 30 ans de Canal+ et a été exceptionnellement projeté le 5 Juin au Max Linder.

(Visited 85 times, 6 visits today)

Avis

8 Immanquable
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Emyr Phœnix

Shooté au cinéma depuis son plus jeune âge, c’est avec une insatiable curiosité qu’il guette le prochain rubis filmique susceptible d’être révélé. Même si ça ressemble à une aiguille dans une botte de foin.

Réagissez !