[Cannes 2016] Le palmarès de l’accrédité (dernier jour)

0
Share Button

Après 25 films et 10 jours dans l’univers du Festival de Cannes, il est temps de faire le bilan de ce cru 2016. On ne va pas passer par quatre chemins, on a eu le droit à une superbe sélection officielle qui nous a emporté de la Corée du Sud à la Roumanie, du navet intersidéral (The Last Face) au chef-d’œuvre abstrait (The Neon Demon).

Il est difficile de prédire qui va gagner cette année, certaines tendances portent vers l’excellent Toni Erdmann, mais du fait de la qualité de la compétition, on se retrouve avec plusieurs films qui méritent amplement la récompense suprême. De ce fait, le jury de George Miller a une décision particulièrement difficile à prendre…

De notre côté, voici nos lauréats selon des critères purement subjectifs. À Cannes, on a tous des avis divergents, mais tout le monde sait que c’est l’avis de l’info tout court qui compte. Ou pas. Ou si.

  • Palme d’or : The Neon Demon de Nicolas Winding Refn
  • Grand prix : Toni Erdmann de Maren Ade
  • Prix du jury : Sieranevada de Cristi Puiu
  • Prix d’interprétation masculine : Joel Edgerton (Loving)
  • Prix d’interprétation féminine : Isabelle Huppert (Elle)
  • Prix de la mise en scène : Olivier Assayas (Personal Shopper)
  • Prix du scénario : Asghar Farhadi (Le Client)
(Visited 2 times, 1 visits today)
Partagez

À propos de l'auteur

Nicolas Diolez

Rédacteur à la recherche de la moindre trace de génie sur pellicule et qui vit selon un axiome très précis : « un jour sans critiquer Michael Bay est un mauvais jour, mais un jour sans encenser Martin Scorsese en est un bien pire. »

Réagissez !