[Cannes 2016] La journée de l’accrédité : amour, stars et portes closes (jour 4)

0
Share Button

Quoi de mieux pour commencer la journée que de se faire rejeter de la projection de The Nice Guys avec Russell Crowe et Ryan Gosling ? Surtout, quand on s’est levé spécialement pour cette séance. On a tout de même vu la conférence de presse du film où on a strictement rien appris si ce n’est que Crowe et Gosling savent très bien manier la presse et faire des blagues.

Côté compétition, on a découvert Mal de pierres, le dernier long-métrage avec Marion Cotillard (elle est partout !) qui à défaut de pouvoir être compétitif face au reste de la sélection, est un film tout à fait honnête.

Dans la soirée, Parterson de Jim Jarmusch a attiré une telle foule que même les accrédités avec un meilleur badge (le bleu) que le nôtre (le jaune) ont été refoulé à l’entrée. Cela fait deux jours d’affilée qu’on se fait joyeusement snober à la séance de 19h exclusivement réservée à la presse… Dorénavant, on évitera soigneusement de la faire. Le masochisme a ses limites.

Sinon, notre cri de désespoir de la veille semble avoir été entendu, un beau soleil est apparu sur la croisette. Tellement beau qu’il faut pratiquer la technique de l’anguille pour traverser les masses de gens qui gravitent autour des plages. En attendant, on n’a toujours pas mis un pied sur ce fameux sable chaud…

(Visited 3 times, 1 visits today)
Partagez

À propos de l'auteur

Nicolas Diolez

Rédacteur à la recherche de la moindre trace de génie sur pellicule et qui vit selon un axiome très précis : « un jour sans critiquer Michael Bay est un mauvais jour, mais un jour sans encenser Martin Scorsese en est un bien pire. »

Réagissez !