[Cabourg 2015] Glamour et romantisme au festival du film

0
Share Button

Le festival du film romantique de Cabourg s’est achevé dimanche, après cinq jours de projections et de tapis rouge. Un événement discret mais convivial et chaleureux.

Cabourg, c’est donc le plaisir de croiser Juliette Binoche, Clovis Cornillac ou encore Maxim Nucci, dans le Grand Hôtel, près de l’espace Presse. L’envie de les aborder et de leur crier notre amour est alors difficile à contenir.

Cabourg, c’est aussi une certaine facilité pour assister aux projections, au contraire de Cannes. Parfois jusqu’à cinq films vus par jour, et le plaisir de visionner des long-métrages qui pourraient rester inédits en France comme No land’s song ou Film sur Alexeev.

Cabourg, c’est également une météo changeante et des journées ensoleillées qui suivent 24 heures de pluie et d’orage. Mais lorsque le temps le permet, on peut savourer une projection en plein air, sur la plage, en parallèle d’un coucher de soleil sur la mer. Le top.

Cabourg, c’est enfin des attentes et des déceptions à l’arrivée. Je suis mort mais j’ai des amis, 45 ans, La voz en off… Des films pourtant prometteurs mais qui n’apportent malheureusement pas l’effet désiré.

Mais Cabourg, c’est avant tout la simplicité et le glamour, malgré une organisation qui pourrait être revue. Dommage !

Le festival du film romantique de Cabourg s’est déroulé du mercredi 10 au dimanche 14 juin 2015. Retrouvez le palmarès et nos critiques.

Article écrit par Marie Salammbô.

(Visited 48 times, 2 visits today)
Partagez

À propos de l'auteur

Réagissez !